• 1940 – Les flottes françaises en Méditerranée ont été anéanties par les Anglais, craignant qu'elles ne tombent aux mains de l'Axe après la signature de l'armistice entre la France et l'Allemagne. C'est Mers El-Kébir (1297  morts côté français), une rade en eaux profondes sur le littoral algérien; c'est Alexandrie, en Égypte; c'est Dakar, au Sénégal.

 

Opération Catapult, Mers el-Kébir sous les bombes

 

  • Empire colonial italien :  au XIXe s. sont conquises la Somalie et l'Erythrée (avec Asmara, ville chrétienne, inscrite aujourd'hui au patrimoine mondial de l'UNESCO). En revanche, contre l'Éthiopie, l'Italie essuie une cuisante défaite à Adoua (1896). Toutefois, dans l'entre-deux guerres, l'Italie parviendra à occuper l'Abyssinie (terres d'Éthiopie). En 1934, l'Italie acquiert en Lybie, la Tripolitaine et la Cyrénaïque, là ou se dérouleront la plupart des événements qui marqueront la Guerre du désert.

 

Asmara  aujourd'hui (Érythrée)

 

  • En 40, profitant de la débâcle, Mussolini tente de conforter la présence italienne sur le sol africain, ce qui rend les affrontements avec les Alliés inévitables, puisque l'Égypte, voisine de la Lybie, est sous protectorat britannique. Les Allemands envoient en renfort le général Rommel, stratège redoutable. Il débarque à Tripoli avec hommes et matériel, alors que les Alliés sont désorganisés.

 

Arrivée du général Rommel à Tripoli, accueilli par des militaires italiens

 

  • Pour les Alliés, il s'agit avant tout de sauvegarder la rive sud de la Méditerrannée. Pour cela, les Alliés doivent établir la jonction entre les troupes alliées du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord et d'Afrique équatoriale, sauvegardant ainsi le canal de Suez, accès indispensable à la Méditerrannée.
 
  • Qui sont les Alliés dans la Guerre du désert? Avec les Britanniques, on trouve notamment des unités de volontaires d'Australie, de Nouvelle-Zélande, des États-Unis, du Canada et d'Afrique du Sud.*
 
  • Avec les Forces françaises libres, des Français bien entendu, mais aussi les nombreux Européens de la Légion étrangère, des Polonais, et pour le gros des troupes, les Tirailleurs sénégalais.
 
 
 
 
____
* Les Afrikaners se distingueront entre autres par leur participation à la libération de Madagascar, alors colonie française, qui se ralliera aux Forces françaises libres.

Les colonies se sont ralliées à la Croix de Lorraine

et se lancent dans la Guerre du désert

 

Forces aériennes françaises libres d'Afrique 39-45

 

En raison des viscissitudes de l'approvisionnement, les belligérants ne remportent aucune victoire décisive avant la fin de 1942, date de la victoire des Britanniques à El-Alamein, Égypte. Cela met un terme à la menace que les forces de l'Axe font planer sur Alexandrie, Égypte, dernier rempart avant le canal de Suez. Mais dans l'intervalle, il y a flux et reflux des troupes. Dans la Guerre du désert, rien n'est gagné d'avance; l'issue demeure incertaine; les affrontements sont violents et les pertes lourdes de part et d'autre.  Il y aura, entre autres, la victoire de Rommel à Tobrouk, victoire qui lui vaudra le surnom de Renard du désert.*

 

___

*Réf. : www.39-45strategie.com/articles-historiques/pages-dhistoire/rommel-a-tobrouk/ 

(On y décrit entre autre l'illustre épisode de Bir Hakeim,  un bout de désert tenu par le gral Koenig et ses troupes, des FFL).

Mais la Guerre du désert est une bataille

 que les Alliés ne peuvent et ne doivent pas perdre.