Bienvenue

Éauze en Armagnac, pays de d'Artagnan

 

Prière à Notre-Dame des relous

 

 

Tendre mère des fâcheux de toute sorte

Qui par votre indulgence ineffable

Savez supporter avec miséricorde tous les boulets de la terre,

Prenez en pitié nos pauvres cœurs excédés.

*

Nul n’a jamais su vous faire sortir de vos gonds

Et jamais vous n’avez manifesté la moindre lassitude,

Malgré l’armée de casse-pieds qui a dû se bousculer à votre porte,

Sans oublier tous ces enquiquineurs qui,

Jour après jour,

Depuis votre bienheureuse montée au Ciel,

Refusent de vous accorder le moindre repos.

*

Enseignez à nos cœurs la même patience

Face à ces emmerdeurs qui nous cernent de toutes parts ;

Donnez-nous la force de les endurer en silence,

Voire même celle – surhumaine – de les bénir !

*

Tout spécialement ce chieur de…

[nom de la personne qui nous empoisonne],

Afin de ne pas nous laisser sombrer dans la critique à son égard.

*

Et si votre bienveillance maternelle se laissait toucher par notre misère,

De grâce, prenez-nous en pitié :

Notre-Dame des Relous,

Délivrez-nous de tous les relous.

(Mais vite.)

 

Edmond Prochain

Journaliste, auteur et catholique

 

 

https://edmondprochain.wordpress.com/2010/01/06/priere-a-notre-dame-des-relous/