«En tant qu'homosexuels, il est de notre devoir de prendre position 

contre la PMA et la GPA»

(26 janvier 2018)

 

 

FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que les opposants à l'extension de la PMA sont souvent accusés d'homophobie, plusieurs homosexuels refusent de «servir de caution morale» pour justifier la «réification de la femme et de l'enfant». Pour eux, la question n'est pas celle de l'égalité, mais du risque d'aliénation de l'humain par la technique

 

 

La suite ici : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/01/26/31003-20180126ARTFIG00197-en-tant-qu-homosexuels-il-est-de-notre-devoir-de-prendre-position-contre-la-pma-et-la-gpa.php

 

Des personnalités de gauche contre la GPA :  

Jospin, Delors, José Bové, Yvette Roudy, Christine Ango, Marie-Georges Budffet, Jean-Pierre Winter (psychanalyste) et bien d'autres.

 

 

Mariage homo, PMA* et GPA*  

Hollande et Taubira

 

  • Article paru dans Le Nouvel Observateur, du 30 janv. 2013
  • Extrait :
(...) le gouvernement sait qu'il devra légaliser la GPA (gestation pour autrui). Puisque la loi est fondée sur l'égalité entre « tous », deux hommes qui vivraient ensemble et souhaiteraient avoir un enfant – comme les lesbiennes pourront le faire grâce à la PMA – feront valoir (...) leur droit au désir d'enfant » (...). En clair, donc : leur « droit à l'enfant ».

 

Cette fois, le pot aux roses est découvert : l'adoption de la loi sur le « mariage pour tous » entraînerait inéluctablement, un jour ou l'autre, l'autorisation pour les couples homosexuels masculins de faire appel aux services d'une mère porteuse. Ce qui est rigoureusement interdit en France, au nom du refus de toute marchandisation du corps des femmes.(...)

PMA (procréation médicalement assistée)

 

  • Priorité Santé, une émission de Cl. Hédon, sur Rfi (diffusé le 29 janv. 2013)
  • Avec Dr Sylvie Epelboin, praticien hospitalier en Gynécologie obstétrique. Coordinatrice du Centre d’Assistance médicale à la procréation (AMP) de l’Hôpital Bichat-Claude Bernard, Hôpitaux universitaires Paris Nord, Val de Seine.

A l’occasion du début des débats à l’Assemblée nationale sur le « mariage pour tous », nous faisons le point sur l’AMP. La procréation médicalement assistée (PMA) sera-t-elle, après le mariage et l'adoption, le prochain droit ouvert aux homosexuels ? Qui peut bénéficier de l’AMP ? Quelles sont les limites et les évolutions souhaitables ? Quelles sont les questions éthiques qui se posent dans la pratique quotidienne d’un médecin en AMP ? Célibataires, migrants, homosexuels… qui en est exclu et pourquoi ?

  • A écouter sur le site de Rfi :

 www.rfi.fr/emission/20130129-1-amp-aide-medicale-procreation

www.rfi.fr/emission/20130129-2-amp-aide-medicale-procreation